Journée à Calais 2


Jour de repos, j’en profite pour passer une journée à Calais avec ma grand-mère et sa cousine.

Oui oui, quelle chance j’ai d’avoir une grand-mère qui me propose de voyager.  Une passion commune que l’on aime partager ensemble quand l’occasion se présente.

Départ à 8h30 de Lens, une halte à Hazebrouck puis arrivées à 10h à Calais. Nous rejoignons sa cousine de Calais et commençons notre journée.

Au programme:

Visite des jardins de la mairie

La ville de Calais met en place des jardins temporaires aux thèmes variés. L’année dernière, un jardin au style Japonais avait prit place. Cette année, un chemin de pierres bordé de fleurs et surplombé d’arches, nous achemine vers la mairie, ce beau beffroi.

Se trouve aussi des bancs, rosiers, petits lacs, sculptures colorés et chemins vert au semblant d’Alice aux pays des merveilles…

En s’éloignant un peu de ce jardin (côté gauche de la mairie), quelques notes de rouge au loin, un bus et une cabine téléphonique ramenés depuis l’autre côté de la mer, de l’Angleterre.

 

Balade sur la jetée

Un pass à la journée prit pour le bus, et nous partons voir la mer. Les allées et venues des bateaux, nous amena vers la jetée. Puis nous avons marché jusqu’au phare, où le vent froid soufflait fort. L’avantage c’est que de retour en ville, l’air me semblait plus chaud.

 

Visite du musée de la dentelle et de la mode

Musée moderne dans une ancienne usine de dentelle.

On y retrouve les procédés de fabrication de la dentelle, quelques pièces phares de grands créateurs du XXème mais aussi des pièces du XIXème. Ainsi qu’une exposition temporaire, celle d’Hubert de Givenchy, du 15 Juin au 31 Décembre 2017 dont je vous parlerai prochainement dans un billet spéciale.

L’entrée est à 7€ et 5€ en tarif réduit (étudiant) pour les Collections permanentes et l’exposition temporaire.

Côté dentelle, nous avons eu droit à une démonstration et explication de la machine à tisser. C’était impressionnant, les patrons sont lus par des aiguilles qui déplacent le fil, et permettent de créer différents dessins. Pour 2 mètres de tissu, la machine a besoin d’une heure. C’est assez rapide.

Mais cela est sans imaginer tous les métiers méticuleux qu’il y avait au préalable, dans la conception de la dentelle. Tels que le montage des fils sur les métiers, le remplissage des navettes (« wheelage » ou « bobinage » des « bobines » montées sur des « chariots »).

Aujourd’hui 6 fabricants utilisent encore ce genre de machine sur Calais, dont 2 l’utilisent encore tel quel, sans partie informatisée.

La dentelle de Calais est de très bonne qualité. Elle détient un nœud sur chaque point, ce qui fait qu’elle ne bouge pas.

Le musée est très enrichissant, en tant que mordue de la mode j’ai adoré!

 

Nous prenons le bus direction la gare, puis départ à 17h30 pour rentrer  à 19h. Une petite journée bien remplie que j’ai fort apprécié.

A la prochaine Calais!

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 commentaires sur “Journée à Calais